Depuis 1989 le français est sur la voie de la réalisation du saut quantique après lequel il aura accompli en lui l'idéal fasciste sans maître. NS est une chimère produite par la non-gauche qui lui offre les coudées francisques.


En effet, en chacun des français résident à présent deux frères bessons qui habitent son for intérieur, soit le maître et l'esclave. C'est l'idéal auquel a aspiré aussi Hayek, enfin comme moi, Cimbre des ténèbres aie envie de l'interpréter. Cet idéal hayekien est que le sniper soit mort,
mais que le hedger guette et caquette.


Dans cette ochlocratie où la gauche et la droite ne sont qu'un amalgame en forme d'holoturie, rien ne sert d'être une luciole cavernicole. La relève de la France viendra d'une crise extérieure.
A moins que les gueules noires sortent dans les rues.