La France étouffe ses enfants dans la pauvreté durable du contrat de travail bidon



Quel avenir pour les jeunes qui sortent de nos écoles avec ou sans diplômes ? Je lisais, par hasard, une étude menée par la DREES (Direction de la recherche des études de l'évaluation et des statistiques) sur la dégradation du marché du travail.


20% des actifs soit 5,2 millions de personnes perçoivent moins de 75% du SMIC... Les jeunes actifs évitent la pauvreté grâce... à leurs parents.

Je me suis naturellement posé la question suivante: Est ce que c'est normal ?

Dès demain je dirai aux jeunes que je croiserai : "Restez chez maman et papa".
J'aime rappeler cette autre statistique révélatrice de l'état d'esprit des jeunes d'aujoud'hui "76% des jeunes rêvent d'être... fonctionnaires".

Le jeune a déjà du mal à trouver un emploi pérenne, cela vous en conviendrez. Le jeune une fois embauché, les handicaps ayant une fâcheuse tendance à se cumuler, aura souvent des difficultés à joindre les deux bouts. Les salaires sont bas et les revenus annexes, tel que l'épargne salariale, ne lui sont pas réservés. En effet, ils sont souvent liés à l'ancienneté ! Pas d'ancienneté pas de primes. Pas de bras pas de chocolat (une vieille blague de potache).

Je ne souhaite pas développer toutes les causes possibles de ce phénomène, elles sont nombreuses et complexes. Je m'attacherai à approfondir l'une d'entre-elles, au combien insidieuse et mystérieuse, le NAIRU.

Quel animal se cache derrière ce nom barbare ? Un poisson venu des profondeurs de l'océan ? Non. Je l'ai défini dans mon article précédent intitulé " Travailleurs pauvres: l'emploi tue le salaire.". Le NAIRU n'est pas un concept abstrait de salon. Il est utilisé au quotidien par toutes les banques centrales et tous les gouvernements. Il est la référence, le pilier central de la "révolution blanche" ultralibérale.

Si le taux de chômage baisse et se rapproche du NAIRU, l'économie " surchauffe " et l'inflation augmente. C'est un scénario interdit dans la loi ultralibérale.
Donc le chômage doit rester assez élevé. Disons qu'en France un taux de 10% de chômeurs est un bon taux !!! Il laisse une marge aux politiques économiques.
Oui mais çà passe très mal dans l'opinion publique. C'est la raison pour laquelle le NAIRU est gardé secret. (Je défie quiconque de me dire comment il est calculé.)
L'opinion publique veut que le chômage baisse ? D'accord, il faut alors poursuivre une politique restrictive de désinflation en maintenant la pression sur les salaires. C'est un système qui "tourne en boucle fermée" et qui tend à l'équilibre.

A qui profite l'équilibre ? Je vous laisse deviner.

Vous aurez compris que l'obsession ultralibérale n'est pas la lutte contre le chômage, ni le niveau des salaires ni même la croissance. C'est l'inflation targeting l'objectif d'inflation comme ils disent au FMI .

Dans cette perspective il est clair que le maintient d'un chômage de masse est un "outil" pour les ultralibéraux.

Mais il y a pire à mon sens. Le chômage de masse, par le biais du NAIRU, sera un jour un outil de gestion économique, inscrit dans la constitution..

Je ne fais évidemment pas allusion à notre constitution de 1958 qui dit dans l'article 5 de son préambule:"Chacun a le devoir de travailler et le droit d'obtenir un emploi."

Dans le cadre de ce texte, le chômage apparaît comme un fléau qu'il faut combattre à tout prix et non comme un vulgaire outil de gestion macroéconomique.

Sébastien

__________________

Lire la suite d'articles écrits dans la rubrique "Entrepreunariat financier, Globalisation" du même rédacteur

______________________________________________________________________
Lisez ma série détaillée de la Constitution européenne. Sa ratification aurait été une élégante manière de faire parapher, de manière déguisée, par le peuple la doctrine libérale qui est rappelée tout au long du texte de la Constitution, et pourquoi pas l'AGCS. (note du 30 XII 23006: la Directive Service votée en Décembre 2006 est la preuve que Bolkenstein est revenu et est définitivement applicable sous le libellé "liberté de prestation de services" et non plus sous "détachement de travailleurs").

Commentaires

1. Le 29. novembre 2006, par brigetoun ou brigitte célérier

je vous suis sur le fait que la baisse du vhomage n'est envisagé qu'avec le maintien d'un "chômage résiduel" sauf que je croyais que c'était 9%.
(juste un détail : ne pas trop idéaliser les années 65 - nous avions du travail oui mais, sans diplôme, j'ai quitté le toit familial pour une chambre de bonne avec eau sur le palier et le choix entre un yaourt ou deux oeufs pour mon diner) parce qu'à l'époque il y avait me semble-t-il encore des salaires bas en bas de l'échelle et de l'inflation

2. Le 29. novembre 2006, par Sébastien

Le NAIRU en France est bien à 9%. Mais les autorités économiques préfèrent 10% pour avoir une marge de manoeuvre. C'est exactement l'écart entre le taux de chômage réel et le NAIRU qui est utilisé comme indicateur de pressions inflationnistes. Pour les années 65 je ne crois pas que mon propos soit de les idéaliser.

3. Le 30. novembre 2006, par fmds21

Le titre est évocateur un pays qui étouffe ses enfants est un pays qui condamne l'avenir, qui devient décadent. Il y a longtemps que je tire la sonnette d'alarme sur le fait que la politique néo libérale nous conduit droit dans le mur. Aurons nous la volonté de changer de politique avant qu'il ne soit trop, tard pas sûr. Après la case Ségolène faudra t il passer par la case FN ? Le risque est de plus en plus évident. Alain Piegay

4. Le 30. novembre 2006, par brigetoun ou brigitte célérier

et penser que c'est notre pays qui l'aura voulu - qu'avons nous laissé faire de cette société

5. Le 30. novembre 2006, par enzo d'aviolo

Même s'il cache une réalité très désastreuse, le taux de chômage n'étant pas et de loin le seul indicateur permettant de mesurer la précarité, force est de constater que le chômage baisse depuis plusieurs mois alors même que la croissance est faible.
que croyez vous qu'il arrive alors:
depuis 1 ans la banque centrale européenne augmente son taux d'intérêt de refinancement pour les banques de 0.25% tous les 3 mois environ (il est prévu que cela continue ainsi tout 2007) dans l'objectif justement affirmé par Sébastien de casser toute poussée inflationniste. Et c'est ce qui se produit.
2 effets connexes à la stabilisation de l'inflation:
- soit le chômage stagnera voire réaugmentera malgré une démographie favorable (objectif du NAIRU)
- soit la tension sur les salaires sera si fortes que la précarité grandira un peu plus bien que le chômage baisse (objectif libéral préféré car plus facilement affichable)

Il est vraiment tant de reprendre un contrôle que la France n'aurait jamais du lâcher, celui de la monnaie et de la fixation des taux d'intérêt par la banque de France, et/ou de revoir complètement les critères de convergence pour laisser quelques tensions inflationnistes s'échapper faisant suite à une vraie relance du pouvoir d'achat.

N'abandonnez plus notre démocratie, notre État de Droit, notre Code du Travail ! Allez voter ! (pour la VIème République)
Le Parlement Européen de Strasbourg a été abandonné à des médiocres le 7 juin aux Élections Européennes 2009.
Le Parlement Européen de Strasbourg a été abandonné aux médiocres le 26 mai aux Élections Européennes 2019.
Le Parlement Européen de Strasbourg sera abandonné à l'extrême-droite le 9 juin aux Élections Européennes 2024.

copie non commerciale partielle à l'identique autorisée avec citation de source.
Un site est un acte public. Ce n'est pas un blog, je n'alimente pas de forum.
Je consulte une trentaine de quotidiens online en 4 langues (français, allemand, anglais, suédois).
A propos de l'auteur et roman non-figuratif prémonitoire.

Conforme à la Charte

( En ligne depuis le 06 VI 06 / Pas de "donate", je ne tire aucun bénéfice pécuniaire, matériel ou social de mon site, c'est un acte isolé )

La fonction "commentaire" s'affiche du côté public,
mais ne fait pas toujours aboutir les commentaires sur le back-office, modération ou pas (problème informatique).

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Egalement dans la catégorie "Entrepreneuriat financier, globalisation"

Fil des commentaires de ce billet