__________________________________________

Christine,

la prochaine réunion de Dijon, c'est quand?

Je suis sûr qu'il y aura plus de monde sur la photo.

Christine, je suis entré en blogosphère (pas en sacerdoce "Crèves escalope", c'est du situationisme pour le National Socialiste bréhaigne qui nous a tant pollué sur RM21) début juin et comme attiré par les signes de l'oestrus, j'ai trouvé très rapidement ton site et je me suis fidélisé.

Je t'avais de suite envoyé un mail perso en t'écrivant que "je découvrais en toi et en ta manière de gérer ton site une très grande fraîcheur".

Vous avez pu me suivre, chers copains (quand on nous affuble du "cher amis" on sait que c'est foutu), comme je vous ai suivi vous-même. Mis à part mon interrogation au sujet du concordat à l'alsacienne, j'ai énormément évolué et donné à mon sens de la formule et de la synthèse une force décuplée. J'ai surtout encore pu mieux analyser mes besoins politiques et vous avez compris que dès 1989 j'avais repensé le monde en écrivant un énorme pensum perso sur la nouvelle partition du monde qui en résultait. Je n'étais pas novice dans ma propension à chercher l'autre dans son registre sémantique, dans son registre politique, dans son registre d'individu, dans son registre d'humain.

Vous savez aussi la haute estime que je porte à notre mission d'intervenaute blogosphorant, ou simplement de surfeur, en plein accord avec la Charte Néthique. Moi, qui suis clown, j'ai appris à parler avec une quiétude sur ce blog ou à Dijon.

C'est un espoir depuis que je suis gamin, de voir autour de moi la victoire par le Rayonnement, jamais par assassinat par voie de soutien, de négoce ou de destruction. Depuis que je suis au monde je me rebelle contre toute forme d'arrogance.

Sur RM21, j'ai un peu concrétisé une partie de mon rêve et j'ai découvert des entités rayonnantes susceptibles de faire vaincre par rayonnement et pour, pour les gens.

Vous avez aussi observé les amis de la "boucle"-mail et les autres de RM21, que j'ai été assailli hier soir d'une nausée pour laquelle j'avais annoncé ici et sur mon site que je ne serais pas collaborateur.

En même temps j'ai rencontré sur PublicSénat.fr hier d'autres gens. Très forts et qui ne voilent pas leur Être de Gauche, et qui ne scandent pas de formules de partis et d'appareil, mais qui sur un constat d'échec de notre "victoire d'après la guerre froide" proposent des pistes de travail et d'action.

De tout ceci et de votre nouveau site Rénovation Socialiste 21 je fais mon monde.
Vous êtes dans le mien, et je vous en remercie.