La gauche de gouvernement n'a jamais été aussi élevée sous la Vème République.

Comme en 2005, suite aux dégoûts face à la réforme sur les retraites passée à la hussarde par le gouvernement de droite, le PS est resté suffisamment médiocre en 2010 sans parler des problèmes et des questions politiques pour obtenir des majorités de voix dans ce nouveau dégoût face au système NS du prince-président actuellement en poste.

Pour 2012 le PS devra juste devenir un parti de gauche.

Le PS milite pour "retrouver une société douce".
La Lutte des Classes n'a pas à être douce face à la classe financière qui gouverne et détruit.