Notre ambition RM n'est pas "d'éviter". 


Tant que vous voulez éviter, vous gardez dans votre Gestalt et dans votre comportement (les deux) l'obstacle comme un paradigme qui a légitimité dans votre monde conceptuel que vous croyez (a)voire et qui conduit votre action, ou qui est un allergène qui induit votre pensée et votre action. C'est votre "credo" caché. Ploums-Klo. Dans ce cas vous parlez de lui (Sarkozy) tout le temps ou vous vous référencez à ce mètre-étalon, vous guidez par-dessus "le marché" par la peur, la peur des viscères, la peur d'un autre dont les contours sont - somme toute- flous dans votre discours, mais suffisants pour vous faire nourrir la/une peur. Flous, car présents intensément dans votre discours, mais juste avec son nom, parfois associé aux "nazis". Alors bien sûr, la Strasbourgeoise, pardon, la Marseillaise, se rallume vite et bourdonne en rond comme un cheval de campagne.


Et nous, les petits, allons alors réagir (ou penser) au 1er degré et refaire le "plus jamais 2002", au lieu de débattre, de proposer et de vouloir? Nous ne voulons plus offrir ce confort pour installer une centriste-libérale (Ségolène) et conforter les appareils dans leurs sièges. C'est maintenant qu'il faut faire pression, et pas dans les backstages. Vous (RM national et les représentants identifiés) avez à occuper la scène publique, à organiser des débats dans les salles publiques, pour que l'on diffuse et parle de Rénover/Rénovez.


Il faut changer votre sémantique, pour que les français se rallient avec enthousiasme. La sémantique du nous-voulons-faire, nous-voulons-construire est lisible [et svpl pas du "plus juste", ça fait curé ou P(S) ]. Car, depuis le référendum du 29 mai sur le TCE et avec Internet et les blogosphères, les français ont aussi réappris à se choisir leur vérité sur les moteurs de recherche et à comparer. L'UMP investit massivement dans le Web-Bombing, dans Adsense, etc... Vous avez à occuper la toile et la scène publique avec un langage lisible de construction, ce que fait parfaitement l'ubiquité et l'omniprésence de l'UMP sur le Net:


Vos pensées et méthodes de l'évitement montrent que vous ne vous êtes pas rénovés vous-mêmes mais que vous avez de l'ambition.

C'est le franc-parler de "chez nous en Alsace".

Les discours de tribunes, on aime pas. Les Mitläufer (ceux qui courent avec) et les Wendehälse (les cous pivotants) on aime pas.

Le sérieux, la constance, le travail, le programme, la concertation, le respect de la parole donnée, la fidélité et l'engagement ça on aime.

On peut se rénover-pour-2007 sans être agité.