Alors depuis le 9XI n°2 qui a tellement ému les foules en boucle, l'imagination mondiale laisse libre cours à l'asphyxie de la Palestine. Il est une honte ignoble de voir que toutes les résolutions de l'ONU prononcées contre Israël le sommant de quitter les territoires occupés sont laissées sans suite. Nous pouvons tous nous mettre d'accord sur la réalité des faits de l'occupation de la Palestine par Israël, sans tomber dans de l'anti-sionisme ou du pro-palestinien.

Moi, on m'a appris en Alsace, qu'une terre occupée, annexée, finit toujours par retrouver sa liberté.
On m'a aussi appris que contre l'occupant tous les moyens sont bons pour le faire plier.

Évidemment que peuvent faire les Palestiniens dont la diaspora n'est pas importante et ne peut les soutenir? Pas grand chose. Que peuvent faire les Palestiniens qui ne sont pas soutenus par "les frères arabes"? Car il faut se le dire, c'est l'Europe seule qui a soutenu ces 20 dernières années la Palestine politiquement et avec les plans d'aide et les plans économiques et de reconstruction. Pas "les frères arabes", ceci est un fait pas de la polémique. Et toutes les infrastructures et superstructures, les bâtiments, hôpitaux, écoles, centrales électriques construits par l'Europe sont systématiquement pilonnés par les forces armées israéliennes. Il n'en reste plus rien

Que peuvent faire les Palestiniens contre la non-aide des pays arabes riches, mais corrompus par le pétrole, leur propres problèmes claniques, leurs guerres de religion, le dollar et l'obédience américaine? Rien.

Que peuvent faire les Palestiniens quand les intégristes juifs leur racontent qu'il y a 2600 ans, "c'était déjà écrit dans les écritures saintes, que cette terre est à eux". Les Palestiniens ne peuvent même pas opposer le Droit International, pour lequel l'ONU ne veut rien faire, quand ça l'arrange.

Alors l'Amérique qui a besoin d'un pôle de troubles au Moyen-Orient pour éviter la constitution d'une ligue arabe, qui pourrait prendre définitivement possession du pétrole voire du nucléaire, continue à soutenir ici ce qu'elle dénonce par ailleurs en Afghanistan, en Irak, en Iran: la main-mise d'une force d'Etat ou communautariste sur le destin des peuples.

L'Europe doit sortir de sa honte de la Shoah pour exiger très fortement d'Israël de quitter les territoires occupés. On effacera pas la Shoah, mais on effacera pas non plus la Palestine des Palestiniens. Pour rappel, il y avait sur ces terres, appelées Palestine, en 1949, dix Palestiniens pour un Juif. Et vous voyez que dans cette dernière phrase je dois utiliser de la sémantique géographique à côté de la sémantique religieuse, mais c'est la réalité historique de 1949.

A présent comme l'Allemagne totalitaire de l'Est, Israël érige un mur de béton autour des régions palestiniennes, et continue de les noyauter par des centaines de nouvelles colonies. A présent la Palestine écartée en elle devient exsangue, l'Europe elle-même par lâcheté apporte moins ou plus du tout d'aide aux Palestiniens. Elle reprend à son compte le principe "de l'aide contre l'abandon d'attentats terroristes et la reconnaissance d'Israël comme Etat", mais elle oublie que cela fait presque 60 ans que l'on trompe les Palestiniens avec de telles tergiversations et qu'en attendant on donne carte blanche à Israël.

Je ne parle pas des terroristes palestiniens, des intifadas? Bush qui apporte la guerre civile en Irak est aussi un terroriste, un terroriste d'Etat. Il a voulu le pétrole, voilà qu'il pense lui-même au retrait de ses troupes. Il a eu ce qu'il a voulu, il se finance sur les pétro-dollars en hausse constante et sur les puits irakiens. Yitzhak Rabin, Nobel de la Paix, a aussi été tué par un terroriste juif intégriste.

Menahem Begin, Premier Ministre, qui avait signé les accords de Camp David, avait été lui-même un terroriste et avait déclenché la rebellion contre le pouvoir anglais, maître de la Palestine jusqu'en 1948 à la Déclaration de l'Indépendance. Il commandait lui-même une armée de 1000 rebelles, sionistes révisionnistes orthodoxes, et était personellement responsable de la mort de 91 personnes mortes dans l'attentat de l'hôtel King David de Jérusalem. Et cette déclaration de l'Indépendance s'était faite avec l'éviction des Palestiniens.

Alors dans cette région, des terroristes d'Etat, il y en a partout. Que chacun commence par en avoir honte.

Si cet état se trouvait ailleurs sur la planète,
il serait classé sous le label "Etat-voyou, Schurken-Staat, Rough-State.

________________________________

Il suffit de lire Alternatives Internationales du 2 septembre 2006

Voici un catalogue des résolutions de l'ONU qu'Israël ne respecte pas. Pourtant les États-Unis veulent que l’Iran et la Syrie respectent les résolutions de l’ONU concernant le Liban. Deux poids deux mesures.