Y-a-t-il d’autres indices qui corroborent cette tendance vers une nouvelle crise économique? Nous nous attendions à des indices du type bulles financières etc… mais là il s’agit de l’économie réelle.

Oui. Ici c’est l’économie réelle.

Depuis 2008 les Banques Centrales ruissellent ( € 17.000 milliards juste pour les rachats des toxiques par la BCE vs. € 14.000 PIB EU annuel) et il n’y a jamais eu de reprise, bien sûr aussi aux USA, même si Trump a raconté aujourd’hui le contraire lors de son discours annuel sur l'état de la nation..

Cette illusion décennale des ruissellements / Facilitations Quantitatives + plans de rachat des toxiques tient le haut du pavé depuis 10 ans mais n’a produit qu’une bulle échoïque.

Mais nous aurons bientôt la totale, car à l’effondrement de l’économie réelle on ne pourra plus ouvrir les écluses financières de la création monétaire que j’appelle le dévoiement du keynésianisme.

Pire de pire, non seulement les autorités NS, Hollande, Macron et Juncker de la Commission n’ont exigé la moindre des contreparties aux banques et aux zinzins (investisseurs institutionnels) mais en plus les banques et les zinzins ont créé encore plus de produits financiers titrisés dérivés. Nous sommes environ à $ 800.000 milliards de produits financiers CDS/CDO etc.. qui ne servent à rien qu’à spéculer sur du fric autour de la planète.
Macron et ses amis banquiers ne sont que des anges face à ceci.

On a brûlé toutes les cartouches de la Helikopter Money / Planche à billets conjuguée au dépècement totale des services publics et à l’abandon des devoirs régaliens des États. Les ruissellements ont poursuivi par la main des banques et des zinzins à vider toute l’économie réelle et les États et les Travailleurs en faisant le dumping humain.

Lire mes anciens billets >>>
http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2018/12/16/La-BCE-a-rachet%C3%A9-depuis-la-Crise-des-Subprimes-de-2008-plus-de-17000-milliards-de-toxiques-aux-banques-et-non-pas-2600-milliards

et

http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2018/07/08/Deutsche-Bank-de-la-faillite-de-la-plus-grande-banque-du-monde-%C3%A0-la-Ren%C3%A9gociation-des-Trait%C3%A9s-Europ%C3%A9ens

et les banques sont encore plus devenues too-big-to-fail

http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2017/10/30/La-Commission-Europ%C3%A9enne-a-enterr%C3%A9-les-propositions-pour-une-Directive-sur-la-R%C3%A9forme-de-la-Structure-des-Banques-et-du-too-big-to-fail

et

http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?post/2016/12/23/Monte-dei-Paschi%2C-Deutsche-Bank%2C-Soci%C3%A9t%C3%A9-G%C3%A9n%C3%A9rale%2C-Union-Europ%C3%A9enne-Bancaire-et-les-Primaires-de-la-Gauche

Avec tous mes textes vous pouvez consolider votre culture. Et dans chacun de mes textes vous aurez des liens internes à mon site sur d’autres de mes textes. J’analyse la situation en ligne depuis le 06 VI 06.

C’est d’ailleurs pourquoi je ne me contente pas d’écouter les Gilets Jaunes car ils n’ont pas pu intégrer l’ampleur de la catastrophe et des remèdes à la différence de mouvements politiques issus de la base qui ont intégré dans leurs Conventions tout ceci dans les 40 fascicules pour un avenir en commun.

Assez rapidement après l'année-Lehman 2008 le BDI a été subitement contesté pour son caractère prédictif d’une crise en argumentant qu'il n’est pas uniquement corrélé à la quantité de matières transportées car il dépend notamment de l’offre de navires.

Oui. Je connais parfaitement cet argumentaire qui s’est fait jour environ à partir de 2011/2012 pour calmer et faire patienter les foules quand la croissance ne revenait pas et que les gouvernements ne savaient et ne voulaient pas apporter de réponse et surtout de remédiation et de correction du système financier avec son contrôle et sa règlementation. Ces tergiversations se sont poursuivies pendant toute cette décennie et même le Comité de Bâle avait publié un catalogue de nouvelles règles prudentielles qui de toute façon n'auraient dû entrer en vigueur qu'en 2019 et en ayant été édulcorées d'année et année.

Il n’y a pas que les 19 grandes voies maritimes, il y aussi les bulkers, le cabotage côtier, il y aussi la Baltique, la Mer la plus naviguée, et par exemple les ports de Trelleborg, Danzig, Helsinki que je connais parfaitement et qui avant 2008 avaient des cathédrales de conteneurs à perte de vue et maintenant on ne peut même plus jouer à cache-cache dans les zones de transbordement mais ce sont des aires vides.

Dans des revues comme Capital, dans les Grandes Écoles de Management aussi on lisait et entendait en leitmotiv « les cartonnages reprennent » pour la plus grande joie des étudiants en Master Grande École.

La réalité: il y a tjs depuis 2008 destruction de « richesses » par la collectivisation des toxiques, et il y a création artificielle de « richesses » par la bulle échoïque sur les dérivés financiers spéculatifs. Dis-toi bien que pour l’instant encore en 2019 toutes les banques sont en faillite technique, et pour la Deutsche Bank, la plus grande banque du monde pour sa somme bilanaire l’action a perdu presque 100 %. Les banques sont en faillite technique pour leurs cadavres délocalisés dans des bad bank aux Bermudes ou cantonnés à Paris La Défense, pour leur passif et leurs dettes actuels, et leurs cadavres qui sont dans leurs caves et que les banques continuent à expurger de mois en mois depuis 2008 etc.

Comme dit, je ne suis qu’un linguiste et traducteur. Dans le PAF je ne suis rien et j’en veux aux économistes et aux influenceurs de ne pas avoir fait ce travail depuis plus de 10 ans pour constamment entretenir le débats sociétal, puis parlementaire. Le fruit est le Gilet Jaune. Pour l’instant.

Occupy the WordS / I want my Europe back !

On ne met pas des molotovs dans les urnes.
On ne privatise pas la République par appartements.