banner Les Insoumis et Le Parti de Gauche. VIème République. 1ère République d'Europe. Solidarités locales, régionales et globales. Attac.
           Non à l'ethnocide biotechnologique, aux nécrotechnologies, au Pillage global des terres cultivables en Afrique.
                  S'informer sur le site RzM67 en ligne depuis le 6 juin 2006.
                                  Finance Watch

Rénovez Maintenant 67, journal d'un Cimbre

I want my Europe back !
<
OWS - Occupy the WordS >
S'informer sur les articles du Traité de Lisbonne - Libre circulation des capitaux
_____________________________________________________________

Constitution, Europe solidaire

Fil des billets - Fil des commentaires

5 décembre 2008

Elections Européennes 2009 - Traité de Lisbonne et Libre circulation des capitaux - Retour du Titre III du TCE

Selon Valéry Giscard d'Estaing qui avait dirigé et coordonné les Conventionnels qui avaient rédigé le Projet pour le Traité Constitutionnel Européen, le Traité de Lisbonne reprend 97% du TCE.

Le Traité de Lisbonne a été rédigé en deux mois sans consultations et sans débats. Le Conseil Européen des 21 et 22 juin 2007 avait décidé du principe de la rédaction d’un nouveau traité européen. Deux mois plus tard, la présidence portugaise remettait un projet de texte qui avait été adopté les 18 et 19 octobre par les gouvernements européens et signé le 13 décembre 2007 à Lisbonne. Ces rédacteurs du Traité de Lisbonne, dit Traité Simplifié Européen, n'avait même plus la "toge" des conventionnels du TCE.


La Concurrence libre et non faussée du Titre III du TCE a été reprise plusieurs fois telle quelle dans le Traité de Lisbonne. Tous ceux qui disent que ce principe a été enlevé dans la forme et dans le fond sont des menteurs, des manipulateurs, des populistes. Quand ceux-ci sont au pouvoir il y a de l'abus de la position dominante.

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

4 décembre 2008

Elections Européennes 2009 - Traité de Lisbonne et "libre circulation des capitaux..." retour du Titre III du TCE

Selon Valéry Giscard d'Estaing qui avait dirigé et coordonné les Conventionnels qui avaient rédigé le Projet pour le Traité Constitutionnel Européen, le Traité de Lisbonne reprend 97% du TCE.

Le Traité de Lisbonne a été rédigé en deux mois sans consultations et sans débats. Le Conseil Européen des 21 et 22 juin 2007 avait décidé du principe de la rédaction d’un nouveau traité européen. Deux mois plus tard, la présidence portugaise remettait un projet de texte qui avait été adopté les 18 et 19 octobre par les gouvernements européens et signé le 13 décembre 2007 à Lisbonne. Ces rédacteurs du Traité de Lisbonne, dit Traité Simplifié Européen, n'avait même plus la "toge" des conventionnels du TCE.


La Concurrence libre et non faussée du Titre III du TCE a été reprise plusieurs fois telle quelle dans le Traité de Lisbonne. Tous ceux qui disent que ce principe a été enlevé dans la forme et dans le fond sont des menteurs, des manipulateurs, des populistes. Quand ceux-ci sont au pouvoir il y a de l'abus de la position dominante.

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

2 décembre 2008

Elections Européennes 2009 - Traité de Lisbonne: Concurrence libre et non faussée... retour du Titre 3 du TCE

Je vous expose en six billets pourquoi l'euro-électeur doit s'investir pour les élections européennes de 2009:

  1. Europe de Maastricht, Organisme de privation et de Transferts de richesses, de savoirs, de pouvoirs et de droits
  2. L'Europe et ses Boîtes à Outils, les États Membres, relancent l'erreur du Traité de Lisbonne
  3. Europe - Paléontologie de la rationalité de la Concurrence libre et non faussée
  4. Traité de Lisbonne: "concurrence libre et non faussée", retour du Titre 3 du TCE
  5. Élections Européennes 2009 - Traité de Lisbonne et "libre circulation des capitaux...", retour du Titre III du TCE
  6. Élections Européennes 2009 - Traité de Lisbonne et "les services...", retour du Titre III du TCE et de Bolkenstein
Une Europe peut en cacher une autre.

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

1 décembre 2008

Elections Européennes 2009 - Traité de Lisbonne: "concurrence libre et non faussée"... retour du Titre 3 du TCE

Je vous expose en six billets pourquoi l'euro-électeur doit s'investir pour les élections européennes de 2009:

  1. Europe de Maastricht, Organisme de privation et de Transferts de richesses, de savoirs, de pouvoirs et de droits
  2. L'Europe et ses Boîtes à Outils, les États Membres, relancent l'erreur du Traité de Lisbonne
  3. Europe - Paléontologie de la rationalité de la Concurrence libre et non faussée
  4. Traité de Lisbonne: "concurrence libre et non faussée", retour du Titre 3 du TCE
  5. Élections Européennes 2009 - Traité de Lisbonne et "libre circulation des capitaux...", retour du Titre III du TCE
  6. Élections Européennes 2009 - Traité de Lisbonne et "les services...", retour du Titre III du TCE et de Bolkenstein
Une Europe peut en cacher une autre.

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

30 novembre 2008

Traité de Lisbonne, élections européennes 09 - Paléontologie de la rationnalité de la concurrence libre et non faussée

Les Conventionnels du Traité Constitutionnel Européen et les rédacteurs du Traité Simplifié Européen (Traité de Lisbonne) étaient unis par la foi en cette main vibrante suffisamment douée pour réguler le marché et pour "tendre au plein-emploi". La rédaction du Traité de Lisbonne est un acte de foi.

Le Marché et l'emploi sont offerts au hasard des forces libres et non faussées qui régissent l'autorégulation et qui déterminent le Juste Prix. Cette foi repose sur le postulat de "l'information pure et parfaite".

Dans les faits, l'information ne peut jamais être pure et parfaite, elle est un message qui oscille entre flou, distorsion réelle ou voulue et mensonge global comme celui des fausses notations des agences mondiales de notations boursières qui ont été encouragées par les normes "prudentielles" comptables et financières des Recommandations de Bâle 2. Ces normes se sont vendues comme l'ultima ratio qui offre la rationalité à cette information pure et parfaite. A cette rationalité a été conféré par Basel 2 un aspect incontournable de déterminisme, mais aussi de pouvoir de constituter autour d'elle une société nouvelle. Cette société nouvelle a aussi été voulue par le business-plan européen de la privation et du transfert des richesses, des savoirs, des pouvoirs et des droits par l'économie totalisée de marché.

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

28 novembre 2008

L'Europe et ses Boîtes à Outils, les Etats Membres, relancent l'erreur du Traité de Lisbonne

Les USA ont perdu 553.000 emplois en novembre 2008 et 2,5 millions depuis juillet 2008. L'OCDE a prévu 700.000 chômeurs de plus pour l'Allemagne avant la fin de 2009. L'institut allemand de recherche économique, Ifo, prévoit plus 2 millions de chômeurs à la fin 2010. La Deutsche Bahn a déjà une baisse de 40% de son trafic ferroviaire. Les équipementiers automobiles passent de 18 équipes postées par semaine à 7. Le Gouvernement allemand d'Angela Merkel vient d'annoncer qu'à la suite des "Fêtes de Fin d'année", tous les constructeurs d'automobiles, toute la chimie, BASF, MAN, Arcelor Mittal, Bosch, Continetal, la machine-outil... vont instaurer le chômage technique partiel pour une durée de janvier à avril et pouvant s'allonger à 18 mois. Daimler annonce mettre pour au moins les 4 prochains mois 2/3 de ses employés au chômage technique (20.000 Travailleurs). Daimler, BMW, Opel annoncent réduire le temps de travail à 4, voire 3 jours par semaine. Le coût moyen journalier du fret maritime est passé depuis juin 08 de 375.000 $ à 3700$. Les économistes estiment qu'il y aura une baisse du PIB à deux chiffres. Il semble que le Royaume-Uni et que les USA seraient en cessation de paiement au printemps 09 et en été 09.

Vous vous souvenez: "... concurrence libre et non faussée dans le marché qui s'autorégule et qui tend au plein emploi".

Une Europe peut en cacher une autre.

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

26 novembre 2008

Europe de Maastricht: Organisme de privation et de transfert de richesses, de savoirs, de pouvoirs et de droits

Jean Monnet, Père-fondateur de l'Europe, disait: "Nous ne coalisons pas les États, nous unissons les hommes". Est-ce une révision de l'histoire ou de ce que nous nous plaisons à penser d'elle, que de se demander si Jean Monnet avait le sens de l'État, ou s'il l'avait oublié pendant les guerres nationalistes au profit de ce que ne savent pas non plus faire les hommes, soit la non-faussée libre concurrence? J'affirme que l'Europe vit depuis son origine soit sur un mensonge, soit sur une manipulation, soit sur la déserrance de son entendement.

L'art du politique est l'art du réel: il s'agit de détourner à son compte, par la révolution ou de manière raffinée, les richesses, les savoirs, les pouvoirs et les droits en pérennisant le système dans une ochlocratie et dans un vide conceptuel sous-tendu, pourquoi pas par des critères de convergence et de stabilité et par une  constitution en matière synthétique, autant qu'une constitution n'ait jamais pu être le livre broché qui unisse des gens qui ne se savent pas vivre ensemble.

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

22 novembre 2008

Jean Monnet a monétisé l'Europe et mis en forme la dissolution de l'Etat

En cette période fascinatoire de toutes les chutes, l'homme est prêt, comme une ou deux fois en un siècle, à s'autoriser de la pensée imprévue, ou tout au moins qu'il se savait bien garder sous scellés. L'Homme sait vivre pendant plusieurs décennies, parfois des siècles en cohabitant avec des ombres portées, qui ressemblent à celles d'individus, dépeintes par le souffle chaud sur les murs de Hiroshima. Edgar, inventeur et auteur du site La Lettre Volée, troquet eurosceptique, m'avait envoyé son analyse sur Monnet en écho à mes intuitions que j'ai exprimées au sujet de ce Père-Fondateur de l'Europe.

(Photo: Hiroshima, Ombre portée)

Jean Monnet, Père-fondateur de l'Europe, disait: "Nous ne coalisons pas les États, nous unissons les hommes". Est-ce une révision de l'histoire ou de ce que nous nous plaisons à penser d'elle, que de se demander si Jean Monnet avait le sens de l'État, ou s'il l'avait oublié pendant les guerres nationalistes au profit de ce que ne savent pas non plus faire les hommes, soit la non-faussée libre concurrence? J'affirme que l'Europe vit depuis son origine soit sur un mensonge, soit sur une manipulation, soit sur la déserrance de son entendement.

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

17 novembre 2008

L'Islande en faillite, truand et escroc des subprimes de l'Atlantique Nord, mendie son adhésion à l'EU

L’Islande, qui était encore cet été 2008 présentée comme le "Tigre de l'Atlantique Nord" et vendue comme un modèle de réussite, est ruinée. Il en est de même pour les USA.

Selon le dernier sondage, 70% des islandais réclament l'entrée dans l'Europe et 78% réclament en plus l'adoption immédiate de l'Euro et l'abandon de la couronne. Le Commissaire européen à l'élargissement, Olli Rehn a assuré que l'adhésion à l'Europe peut être possible dans un an.

Photo: manifestation à Reykjavik, Parlement, 16 XI 2008

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

13 octobre 2008

Concurrence déloyale libre et non faussée, Eurogroupe, Plan de Sauvetage, éclatement de l'Euro, déni d'Europe



Le plan Angela Merkel pour le sauvetage de l'Allemagne va coûter 500 milliards d'euros (681 milliards de $),
le Plan Paulson 700 milliards $... le Plan Sarkozy 360 milliards d'euros,
le Plan Gordon Brown: nationalisation partielle des banques + Plan de 639 milliards d'euros...



Les 15 pays de l'Eurogroupe se sont donnés, officiellement cette fois, le 12 Novembre 2008, l'autorisation de se faire entre eux la concurrence déloyale libre et non faussée, en annonçant "une Union sacrée contre la crise". Cette Union sacrée, est constituée "d'une boite d'outils et chaque pays membre de l'Eurogroupe peut les utiliser à sa convenance et selon la situation dans laquelle il se trouve".

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

15 août 2008

Le NO irlandais au TCE / TSE n'est qu'une rebellion égoïste, néo-libérale, pragmatique et atlantiste

Je pense que vous avez tout faux au sujet de vos réjouissances face au NO irlandais.

Ce n'est pas une leçon de démocratie administrée par un petit peuple lucide.

Les Irlandais n'ont jamais été rien d'autre que des libre-échangistes à la mode atlantiste et ce n'est pas le dernier film de Ken Loach qui les a fait changer d'avis. Derrière les lough n'a jamais rien existé d'autre qu'un coursier au profit qui a joui pendant plus de 10 ans de 91 milliards d'euros de subventions communautaires et qui a poussé, du bas de l'échelle sociale aux sphères des influenceurs, au dumping social et au dumping fiscal. Il y avait des grandes mutations dans le marché du travail, des milliers de boîtes ont fermé la nuit pour ouvrir le lendemain avec 1 million de travailleurs fraîchement importés, en dix ans des Pays Baltes, de la Pologne et de l'Ukraine, mais ce n'était pas grave d'être licencié, car, comme dans les trente glorieuses et avec les effets du plan Marshall, un overboosting de la croissance résorbait les malheurs locaux, personnels et familiaux.

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

14 mai 2008

Directive Européenne "Durée du Temps de Travail": 78 heures maximum, mieux que Sarkozy

Aujourd'hui l'INSEE publie en France les résultats d'un sondage au sujet du remboursement des journées RTT par l'équivalent en salaire. 80% des français sont contre. Le nouveau Président Français, NS, veut faire éclater la durée légale du temps de travail ce qui est complètement insensé puisque la France est une championne mondiale en productivité horaire. Ce chiffre est le reflet de deux réalités: 1) avec l'introduction des 35 heures le management français a considérablement adapté ses process, ce qui nous avait valu pendant des années l'admiration de l'Allemagne dont le Frankfurter Allgemeine Zeitung (journal centre-droit) se faisait amplement l'écho; 2) le travail existant est réparti sur la population qui est effectivement au travail et non au chômage ou au temps partiel imposé, ou au flex-time représentant une employabilité variable et toujours inférieure aux nécessités pour subvenir aux besoins comme pour les travailleurs pauvres pour imiter à perfection le "modèle anglais" issus de la "gauche moderne" du blairisme, tellement prisée par la droite française, dont Marie-Ségolène Royal et Emmanuel Vals et Delanoë, et abandonnée actuellement par les électeurs du parti travailliste (New Labour) totalement en déroute depuis ces dernières élections.

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

4 février 2008

Europe du Dumping social: Directive Service, Libre Circulation des Travailleurs, Travailleurs détachés - Laval Partneri

J'avais écrit le 28 mai 2007 un énorme article sur la Directive sur la Libre Circulation des Travailleurs (ou des Travailleurs détachés) en mettant très fortement en doute la confiance de la CES (Confédération Européenne des Syndicats) quant à l'issue du procès et je les avais traités de naïfs, voire de manipulateurs. Je n'avais pas trouvé sur le Web la moindre des opinions exprimant clairement comme moi, le Cimbre, plus qu'un doute quant à une issue en faveur des droits sociaux fondamentaux des travailleurs européens.

J'avais raison et dans les affaires Laval Viking Vaxholm Partneri, le 18 décembre 2007, contrairement à l’opinion de l’avocat général (toujours suivie jusqu'à présent par la CJCE), la Cour de justice européenne (CJCE) a décidé que le blocus d’un chantier de construction, afin de contraindre un prestataire de service étranger à entamer des négociations sur les salaires et à signer des conventions collectives, est illégal dans le cadre des règles européennes sur la libre prestation des services. La Cour poursuit en soulignant que les actions collectives, comme celle menée par les syndicats suédois pour contraindre l’entreprise Laval à négocier une convention collective, rendent moins attractif, ou plus difficile, pour ce type d’entreprise d’effectuer des travaux de construction en Suède et constituent donc une restriction à la libre prestation des services.

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

6 janvier 2008

Tous à Versailles - Oui au Référendum contre le TSE, copie collée du TCE rejeté par le NON du 29 mai

Sculpture, Igor Mitoraj

Ci-dessous courrier à envoyer aux députés et sénateurs du PS.

  • Envoyer une copie aux fédérations du PS pour leur rappeler que les élections de Mars risquent fort d'être difficiles pour un parti qui sacrifie le respect de la démocratie...

Mesdames et Messieurs les députés et sénateurs du groupe socialiste...

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

15 décembre 2007

Traité Simplifié - Faillite de l'Europe sans Charte des Droits fondamentaux et sociaux

Parlement Européen, Strasbourg

Nous exigeons un Référendum - Signez la Pétition 


Portons plainte devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH)
pour obtenir un Référendum
 




Le Traité Simplifié de Modification, ou Traité Simplifié Européen, ou Traité Modifié, ou Traité Modifié Européen, ou TME, ou TSE, ou Traité ratifié par les Parlements... s'appellera Traité sur le fonctionnement de l’Union.
Les Grands Élus de l'Europe ont adopté à Lisbonne le 19 X 2007 le Traité nouveau qui laisse couler à flot sur toute l'Europe tout le contenu du TCE. Bientôt l'UE va fusionner avec l'AELE, Association Européenne de Libre Échange, qui a été fondée par le Royaume-Uni en 1960 pour concurrencer l'Europe commerciale continentale sans essayer de cacher son mode opératoire totalement libéral, comme le fait l'UE. L'arrogance du nouveau Chef Président de la France qui va demander au Parlement de ratifier ce Traité de Modification est à l'image de tout l'État français qui n'est pas un État de Droit. Un Parlement à majorité illégitime issu des des découpages de circonscriptions réalisés par l'ancien Ministre de l'Intérieur, Pasqua, va décider de verser tout le Pays dans un cadre de politique économique que ses électeurs ont rejeté. Un Parlement français, UMP, qui n'a pas obtenu de très loin aux Élections Législatives de 2007 la majorité en voix, va prendre possession de l'avenir des français. Et tout le monde s'en fout.

90 Parlementaires sont déjà signataires de l'Appel

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

27 septembre 2007

Les peuples d'Europe soutiennent la Birmanie



Site ActionBirmanie

Rassemblement en solidarité avec les Birmans

1) Grand rassemblement samedi 29 septembre, Place de la Liberté, Bruxelles, de 12h00 à 13h00
Rassemblements tous les midis au même endroit à partir de mercredi 26.
2) Actions email immédiates vis-à-vis de Karel De Gucht et des ambassades de Chine et d’Inde.

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

24 juin 2007

Travailleurs "libres" nomades et lésés - Directive Service - Les affaires Rüffert, Laval, Vaxholm

Parlement Européen, Strasbourg

Les affaires Vaxholm Laval et Viking concernent la collision entre Libre cicurlation des Travailleurs, la Libre adjudication des Marchés publics, la Libre prestation de Services et l'Article 49 du instituant la Communauté Européenne. Ces libertés sont règlementées par la Directive Service, la Directive Marchés Publics et la Directive Détachement des Travailleurs.

Les affaires Vaxholm Laval, Viking et Rüffert sont le début médiatique des pages sombres des agressions sociales organisées contre les Travailleurs par les Directives européennes dans le cadre de la Promotion des Services dans le marché intérieur de l'espace communautaire. A cette agression s'ajoute l'obligation à terme de privatiser dans moins de 5 ans tous les services publics, jusqu'aux services de santé et de l'environnement. Cette privatisation totale est engagée par le processus initié par la Directive Service qui n'est que la transposition servile dans le droit communautaire de l'Accord AGCS. Cet Accord Général sur le Commercialisation des Services est connexe à l'Accord sur l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

2 juin 2007

Traité Simplifié - Refus massif par les syndicats allemands du TCE libéral



Je vous traduis de l'allemand le manifeste du plus grand syndicat allemand IG Metall (Industriegewerkschaft Metall) pour faire taire tous les manipulateurs de la scène politique et médiatique française au sujet du Traité Simplifié du TCE.
IG Metall a adressé ce Manifeste à la Présidence tournante de l'Union Européenne.

En remplacement du TCE invalidé par les NON français et hollandais et par la décision de la Cour fédérale constitutionnelle allemande, le Chef Président français Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel vont faire passer en force le Traité Simplifié pour lequel des négociations secrètes ont lieu en ce moment.

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

28 mai 2007

Secret et opacité des négociations du "Traité simplifié" ersatz du TCE ultralibéral

Parlement Européen, Strasbourg

La Confédération Européenne des Syndicats demande aux États membres de l’UE de ne pas "rejeter les éléments cruciaux de la Constitution européenne."

Alors qu'un "Traité simplifié" angelo-sarkozyien de la chancelière allemande Angela Merkel et du nouveau Chef Président français est secrètement en négociation actuellement pour faire passer en force "l'essentiel" du Traité Constitutionnel Européen, la Confédération européenne des syndicats (CES) rappelle aux dirigeants de l’UE les conséquences potentiellement dangereuses d’un abandon des composantes du projet de Constitution qui importent le plus pour les citoyens et les travailleurs européens.

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

CEJ: défaite forcée des syndicats contre la Directive Service - Laval Vaxholm, Viking

Parlement Européen, Strasbourg

Dans deux affaires, Laval Vaxholm et Viking, les deux avocats généraux ont rendu leurs conclusions le 24 mai 2007 devant la Cour de Justice des Communautés Européennes (CJCE): ils "incitent les juges à consacrer l'action syndicale comme un droit fondamental du droit communautaire" et à "explicitement reconnaitre le dumping social comme une conséquence néfaste du libéralisme économique de l'UE".

Les avocats généraux de la Cour de justice européenne ont invité la CJCE à renforcer le droit des syndicats à recourir à des actions collectives contre une entreprise d'un autre pays membre pour le contraindre à respecter les conventions collectives, pour s'opposer aux relocalisations et pour contraindre les prestataires de service à appliquer les règles relatives au salaire minimum. Les avis des avocats généraux sont suivis dans 85 % des cas par la Cour. Les syndicats européens n'ont pas gagné pour autant. La décision de la Cour sera prise à la fin de l'année 2007 et de toute manière les affaires seront renvoyées devant les tribunaux nationaux selon la procédure normale officielle d'une Europe où les États membres sont souverains.

Lire la suite...

Occupy the WordS > Partager

- page 2 de 4 -